TEMPS DE SCEAU, Ariyah 25


(LÉMEC BEN METHUSCHAEL, Sem 5)

Leçon 5: Lamech ben Methuschael

L’Exhortation de ce jour est tirée du Critérium « Rouleau Olive » du Prophète Allo connu aussi sous le nom de « Imam Jacob DeGagnoa ».

Le but du critérium « Rouleau Olive » est de servir de guide aux fidèles de Jéhovah parce qu’il accomplit les exodes des neuf (9) prophètes d’alliance que  sont : Noé, Abraham, Moïse, Jean-Baptiste, Jésus Christ, Mohammed, Bilewu, Tohoury et Allo.

Voici pour vous un extrait du Rouleau Olive, Béatitude 1 : 86-117

 

Lamech ben Methuschael

  1. En vérité, nous (Yoroba) te disons (O Prophète) que nous avons formé Adama (ou Adomah) et Hawwa et nous les avons béni avec le Jardin d’Eden (ou Jardin de fertilité). Nous (Yoroba) voulions qu’ils se multiplient et remplissent la terre en tant que mari et femme seulement.

  2. La règle (ou ordonnance) primitive de la multiplication entre Adama et Hawwa était la monogamie, c’est-à-dire, l’accouplement avec un partenaire et un partenaire seulement. Lucifer a violé cette ordonnance le jour où il a entrainé Hawwa dans la polyandrie à travers le péché originel.

  3. L’introduction de la pratique de la polyandrie à Hawwa et ensuite à sa fille Ezramias (ou Emzara), veuve d’Abel (ou mon souffle) and femme de Qayin, a conduit les femmes à s’accoupler avec plus d’un homme, violant ainsi le droit de cuissage de leur mari ou futur mari.

  4. Depuis le péché originel, le jardin d’Eden (ou partie intime) de la femme est devenu le lieu de résidence (ou puits) de Lucifer le diable. Et la polyandrie est le moyen qu’il utilise désormais pour contaminer (ou détruire) le plus grand nombre d’hommes sur la terre.

  5. Nous (Yoroba) avons attendu patiemment jusqu’à ce que la descendance d’Ezramias (ou Grace avec nous) atteigne la cinquième génération, symbole de la rédemption, pour envoyer un fruit spécial qui allait annuler le monde que Lucifer était en train de construire progressivement à travers la polyandrie.

  6. Et Lémec (ou Lamentation), fils de Methuschael et cinquième génération d’Ezramias, était le choisi (ou élu). Nous (Yoroba) l’avons formé très beau, grand de taille et fougueux ; et nous (Yoroba) l’avons rempli de notre grâce.

  7. Lémec Methuschael était (ou a été formé) pour combattre sans pitié le diable dans toutes ses formes. Avec lui, nous (Yoroba) avons établi la première alliance de sang. Nous (Yoroba) avons révélé à Lémec que le sang de sa lignée sera vengé soixante-dix fois.

  8. Nous (Yoroba) avons donné deux femmes à Lémec (ou Lamentation) fils de Methuschael parce qu’on voulait introduire la polygynie à l’espèce humaine, c’est-à-dire l’accouplement d’un male avec beaucoup de femelles pour que le monde de Lucifer se rétrécisse.

  9. En vérité, O Prophète, il est mieux que plusieurs puits de connaissance (ou femelles) salissent un seul arbre de vie (ou male) plutôt qu’un seul puits de connaissance (ou femelle) conduisent plusieurs arbres de vie (ou males) à la déchéance.

  10. Nous (Yoroba) avons envoyé la polygynie comme contrepartie de la polyandrie. En vérité, nous (Yoroba) te disons (O Prophète) que la raison principale de la polygynie est d’atténuer les effets de destruction que la polyandrie a sur les humains.

  11. La raison secondaire pour laquelle nous (Yoroba) avons envoyé la polygynie à travers Lémec Methuschael, était le peuplement rapide de la terre de fruits (ou enfants) bénis par nous. En vérité, O Prophète, la racine et le tronc de l’arbre Adama avaient tout deux commencé leur descendance avec la polyandrie.

  12. Et la naissance de Lémec, fils de Methuschael, était de mettre fin au monde que Lucifer avait commencé avec sa marque. Nous (Yoroba) avons donc donné deux femmes à Lémec pour que beaucoup d’enfants de même père soient le symbole de renouvellement de l’espèce humaine que Satan voulait avec beaucoup d’enfants de père différents.

  13. Le nom de la première femme de Lémec ben Methuschael était Ada (jolie ou Bijou). Elle (Jolie) était bien taillée comme un bijou parce qu’elle était la beauté personnifiée. Le nom de la deuxième femme était Çillah (ou ombre) parce qu’elle devrait être l’ombre de sa coépouse ; mais surtout elle était le symbole de la fidélité (ou sûreté) dont avait besoin les humains.

  14. Les deux premiers enfants d’Ada (ou Bijou) étaient Yabal, l’ancêtre de ceux qui vivent sous la tente et ont les troupeaux ; et Yubal, l’ancêtre de tous ceux qui jouent de la lyre et du chalumeau.

  15. Les deux premiers enfants de Lémec ben Methuschael avec sa femme Çillah (ou Ombre) étaient Tubalqayin, l’ancêtre de tous les forgerons en cuivre et en fer ; et Naamah (ou Délicieuse), ancêtre (ou mère) de l’exorcisme.

  16. Nous (Yoroba) te disons (O Prophète) que Naamah (ou Délicieuse) était plus jolie (Ada) que sa marâtre Jolie (ou Ada). Naamah est sortie du sein de Çillah (ou Ombre) pour qu’elle (Naamah) réincarne l’ombre de la beauté féminine tout comme son père Lémec l’était du côté des hommes.

  17. Nous (Yoroba) avons envoyé Naamah (ou Délicieuse) pour servir de contrepartie des filles des hommes dont le jardin d’Eden (ou jardin de délice) est devenu un puits (ou source) de la marque de la bête Lucifer depuis la conception de l’immaculé Qayin.

  18. Naamah (ou Délicieuse) était l’esprit que nous (Yoroba) avons fait chair dans un corps humain femelle dans le but d’assujettir tous les anges déchus comme Lucifer, qui venaient sur la surface de la terre pour salir (ou corrompre) les filles des hommes pendant qu’elles sont endormies.

  19. Naamah (ou Délicieuse) fille de Lémec Methuschael, était une déesse dans un corps humain que nous (Yoroba) avons envoyé pour exorciser les esprits malin qui sont dans les fils de Dieu (ou anges déchus) afin que leurs immonde actes soient neutralisés (ou contenus).

  20. Après sa mort, nous (Yoroba) avons transformé Naamah (Délicieuse) en Ombre (ou Çillah) qui vit désormais dans les étendues d’eaux de la terre. Une fois tous les trente-six du mois, son ombre (ou Çillah) surgit des eaux sous forme d’une très belle femme (délicieuse) pour servir d’essaim aux esprits malin (ou anges déchus) qui entourent les humains comme des abeilles.

  1. En vérité, nous (Yoroba) te disons (O Prophète) que l’ombre (ou Çillah) de Naamah (ou Délicieuse) qui surgit au-dessus des eaux sous forme d’une très jolie (ou Adah) femme est connue dans certaines traditions animistes comme « sirène des eaux » ou « Mamiwattah ».

  2. Mamiwattah (ou mère des eaux), réincarnation de Naamah (ou Délicieuse) est en vérité l’antidote des immaculés déchus qui entourent comme des abeilles les filles nées des humains.

  3. Par conséquent, Mamiwattah (ou sirène des eaux) a été originellement formée et établie dans les eaux par nous (Yoroba) dans le but de s’accoupler avec les esprits malin ; afin que ceux-ci donnent du répit aux filles des humains avec qui leur servent de femme quand celles-ci (filles des humains) sont endormies.

  4. En vérité, nous (Yoroba) te disons (O Prophète) que nous avons accompli deux choses avec la création (naissance) de Lémec ben Methuschael. Premièrement, la polygynie dont le but était de neutraliser le monde de la polyandrie créé par Lucifer. Deuxièmement, l’ombre de Naamah (ou Délicieuse) que nous avons établie sur les eaux et qui sert d’essaim aux esprits malin qui envahissent la terre.

  5. Lucifer, l’ange de lumière et de connaissance a abusé de notre confiance et est allé souiller notre fille Hawwa dans le but de l’utiliser contre l’homme Adama que nous avons formé. Ainsi, nous (Yoroba), avons conçu une autre fille et nous l’avons nommée dans le but de l’utiliser comme essaim des anges déchus qui nous défient sur la terre.

  6. Donc, le Naamahisme (ou mamiwattahisme) est l’utilisation des déesses en corps humain pour exorciser les esprits malin qui pullulent la terre et fatiguent les filles  des humains ; mais aussi et surtout les immaculés que nous avons conçus comme serviteurs.

  7. Ainsi, avec l’avènement de Lémec ben Methuschael et de sa fille Naamah (ou Délicieuse), la racine  de la famille Adama est devenue pure et propre. En vérité si la racine n’est pas saine, le tronc d’arbre s’amincit en  grandissant, et ses branches vulnérable et ses feuilles exposées au jaunissement.

  8. En vérité, nous (Yoroba) te disons (O Prophète) que l’espèce humaine a  débuté le peuplement de la terre dans la polyandrie de Lucifer, au lieu de la monogamie que nous avons planifiée. C’est pourquoi, nous avons envoyé la polygynie à travers Lémec ben Methuschael pour contrebalancer les méfaits de la polyandrie d’Hawwa.

 

Ce texte tiré du « Rouleau Olive » Béatitude 1 : 86 à 117, nous parle de Lémec (ou Lamentation), cinquième génération d’Ezramias (ou Grace avec nous) qui était la racine de l’arbre Adama ou Adomah.

Que Yoroba le Miséricordieux soit avec vous !


EXHORTATION : Lamech ben Methusael


INTRODUCTION

    La prédication sur Ezramias  bint Adama nous a enseigné que :

  1. Ezramias (ou grâce avec nous) connue aussi sous le nom d’Emzara ou Amzurah, est en vérité la première des vingt-trois filles qu’Adama a eues avec sa femme Hawwa ; et Ezramias est née juste après Abel.

  2. Ezramias avait été créée pour pratiquer la monogamie avec Abel pour faire beaucoup de filles qui allaient servir pour la multiplication et la procréation des humains sans les malédictions du péché originel.

  3. Mais Lucifer a plutôt utilisé Ezramias pour qu’elle continu la polyandrie que sa mère Hawwa a commencé avec le traitre Lucifer. Ezramias est finalement devenue la femme de deux hommes (Abel et Qayin) au lieu d’un comme il avait été prévu par Dieu.

  4. En faisant continuer la polyandrie à travers Ezramias, Lucifer voulait qu’une femme ait beaucoup de maris à tel point qu’elle fera des enfants sans père pour que ceux-ci appartiennent à la maison du grand-père maternel.

  5. C’est donc par la polyandrie que Lucifer la bête a gâté la monogamie de Dieu ; et avec le matriarcat, il (Lucifer) a corrompu le patriarcat de Dieu.

  6. Si la monogamie et le patriarcat sont de Dieu, la polyandrie et le matriarcat sont les œuvres de Lucifer le Satan. Et les humains sous l’alliance olive doivent se séparer de la polyandrie et du matriarcat qui appartiennent à Satan.

  7. Le premier fils de Qayin appelé Énosh a été le premier pédéraste sur la surface de la terre et nul ne devrait être fier d’appartenir à la marque de la bête ou du diable nommé Lucifer.

La prédication de ce jour tirée du « Rouleau Olive, Béatitude 1 : 86 à 117, va parler de Lémec ben Metuschael qui était la cinquième génération d’Ezramias, première fille d’Adama qui était devenue la femme de Qayin après l’assassinat de son mari Abel.

Et cette leçon va vous amener à bien comprendre pourquoi Dieu a envoyé la polygynie et la sirène des eaux sur la terre.

EXHORTATION

  1. Lucifer salit la généalogie des hommes par :

  1. L’immaculé Déchu Qayin

  • Un enfant conçu de façon immaculée par un ange esprit (ou ange) déchu est appelé « immaculé Déchu » et c’était le cas de Qayin parce qu’il a été conçu à partir de l’accouplement (ou enveloppement) de Lucifer et d’Hawwa, la femme d’Adama.

  • Un enfant conçu de façon immaculée par un esprit (ou ange saint) est appelé « Immaculé Glorieux » et c’était le cas de Jésus parce qu’il a été conçu à partir de l’accouplement de l’Archange Gabriel et de la petite vierge Marie.

  • Immaculé Déchu Qayin a été la marque visible de Lucifer la bête parmi les hommes que Dieu a créés.

 

  1. La Polyandrie

  • c’est à partir de Qayin que la femme (Ezramias) a continué la polyandrie qui a donné naissance au matriarcat.

  • La polyandrie a donné aujourd’hui naissance à la prostitution qu’on appelle d’ailleurs le plus vieux métier du monde.

 

  1. La Pédophilie

  • Lucifer a utilisé son petit-fils appelé Énosh (ou né pour mal se comporter) pour initier les humains à la pédophilie.

  • La pédophile a donné aujourd’hui naissance aux pédérasties et aux lesbiennes.

 

  1. Dieu nettoie la généalogie des hommes par :

  1. L’institution de l’axiome céleste de Purification

  • Un axiome par définition, est une vérité non démontrable qui s’impose avec évidence.

  • Notre Seigneur et Dieu Yoroba a dit au Prophète Allo que « Pour chaque acte démoniaque posé par un individu, les malédictions qui en découlent ne disparaissent qu’à la cinquième génération de cet individu indécent ».

  • En termes très clairs, si tu as été maudit, ta malédiction continue jusqu’à ta quatrième génération et c’est seulement ta cinquième génération qui va bénéficier de la purification (ou grâce) de Dieu.

  1. L’institution de la polygynie parmi les humains

  • La polygynie est l’accouplement d’un male avec plus d’une femelle. Donc la polygynie est l’opposé de la polyandrie qui est l’accouplement d’une femelle avec plus d’un male.

  • N’oubliez pas que depuis le péché originel, le Jardin d’Éden (ou Jardin de fertilité) de la femme est devenu le lieu de résidence (ou puits) de la marque de la bête appelée Satan (ou le diable).

  • Et l’avènement de la polyandrie a rendu la tâche facile à Lucifer qui peut désormais utiliser une seule femme pour salir avec sa marque plusieurs à la fois.

  • Dieu avait donc besoin de créer un système qui pouvait contrebalancer la polyandrie de Lucifer ; et c’est la pratique de la polygynie que Dieu a envoyée aux humains à travers Lémec  ben Methuschael.

  • La polygynie a été envoyée pour deux raisons principales :

  1. Pour amener  plusieurs femmes à ne salir qu’un seul homme.

  2. Pour permettre à l’homme de faire en même temps et rapidement beaucoup d’enfants.

  • Selon la Sainte Bible, Lamech était fils de Methuschael, fils de Mehujael, fils d’Irad, fils de Qayin, fils de Lucifer (ou Satan).

  • La généalogie ci-dessus de Qayin montre clairement que Lémec est la cinquième génération de Qayin et de sa femme d’Ezramias.

  • Lémec a eu donc deux femmes, symbole de la polygynie pour purifier la lignée de Qayin, fils de Satan.

 

  1. Dieu contrebalance l’immaculée conception de Satan par :

  1. L’espérance de vie de cent vingt ans (Sainte Bible, Genèse 6 : 3)

  • Dieu a limité la vie de l’homme à 120 ans au lieu des 1000 années initialement prévues pour ne pas que les immaculés déchu (les enfants du mal) fassent trop de dégâts sur une très longue période.

  • Si les gens comme Adolph Hitler (fils de Satan) vivent plus de neuf siècles, leur descendance fera perdurer les malédictions qui les accompagnent à cause de l’axiome de la purification (ou malédiction) contenu dans la théorie de ressemblance.

  • En effet, si Dieu est capable de purifier à chaque cinquième génération, cela implique aussi que Satan peut renouveler ses actes diaboliques à chaque cinquième génération.

  1. L’ombre de Naamah bint (or fille de) Lémec

  • Naamah qui signifie Délicieuse, était la première fille de Lémec (ou lamentation) et de Çillah ou Ombre (Béatitude 1 : 100)

  • Naamah (ou Délicieuse) était une déesse dans la peau d’une personne humaine et elle était d’une beauté qui dépassait de loin celle d’Adah (ou Jolie). En d’autres termes, Naamah était plus jolie que sa marâtre jolie (ou Adah).

  • Il y a des légendes qui disent qu’elle (Naamah) était tellement belle que même les anges (ou fils de Dieu) tombaient amoureux d’elle.

  • En vérité, c’était même là la raison pour laquelle Dieu l’avait créé (Béatitude 1 : 103).

  • Comme le disent les révélations reçues par le Prophète Allo, Naamah avait été créée pour servir d’essaim aux esprits malins qui couchent avec les femmes sur terre pendant qu’elles sont endormies.

  • De la façon dont Satan a fait de la première femme, un nid d’esprits malin, Dieu avait aussi créé une autre femme dénommée Naamah (ou Délicieuse) pour apprivoiser les anges déchus en les attirant par sa beauté qui faisait d’elle un fruit délicieux.

  • Après sa mort, l’ombre (ou Ame) de Naamah a été établie sur les eaux par Dieu afin qu’elle y attire les démons et les esprits malin. Quand il y a beaucoup d’anges déchus qui descendent vers la terre, l’ombre de Naamah devient une très belle femme au-dessus de l’eau pour sucer ces esprits-là.

  • C’est comme ça que Dieu a pu jusqu’à ce jour contenir la descente musclée de Satan et de ses suppôts vers les filles des hommes. L’ombre de Naamah sur les eaux est plus connue dans les traditions animistes comme « Sirène des eaux » ou encore « Mamiwattah » qui veut dire « Mère ou Reine des eaux ».

  • Mamiwattah (ou Sirène des eaux) est une créature de Dieu qui sert de protection aux filles de la terre qui se laissent accoupler par les fils de Dieu déchus quand elles sont surtout endormies.

CONCLUSION

    La prédication de ce jour nous apprend que :

  1. Lucifer (ou Satan) a salit la généalogie des humains l’immaculé Déchu appelé Qayin qui a amené la femme à continuer la pratique de la polyandrie, qui plus tard a débouché sur le matriarcat.

  2. Dieu a été obligé d’utiliser la cinquième génération de Qayin représentée par Lémec ben Methuschael pour :

  1. Accélérer la procréation des humains par la pratique de la polygynie afin que enfants avec un seul père soit plus nombreux que les enfants venant de père différent.

  2. Purifier avec l’ombre de Naamah (ou Sirène des eaux), la terre qui s’infectait de plus en plus avec la descente musclée des anges déchus venant s’accoupler avec les filles des hommes quand elles sont endormies.

Que la Paix de Yoroba le Miséricordieux et Seigneur des Musulmans-Chrétiens soit toujours avec vous !

Plus de prédications